Les marchés s’emballent un peu comme les températures du moment !

L’actualité de ces derniers jours montre l’impatience et l’urgence bien légitime des producteurs de lait au vu du renversement des marchés !

On ne peut que se réjouir de l’annonce des prix du lait qui vont être pratiqués à partir de cet été et qui sont amenés à perdurer sur le second semestre 2017.

Le constat est bien là : les méthodes de calcul du prix imaginées  par l’interprofession en 2009 ont vécu .

On ne pourra pas toujours expliquer aux producteurs d’attendre l’effet des tunnels pour profiter de la hausse du prix du lait. On ne pourra pas toujours expliquer aux producteurs que le prix du lait est uniquement lié au prix des matières premières sur le marché mondial quand une partie du lait est transformé et consommé sur le marché intérieur. On ne pourra pas toujours expliquer aux producteurs que c’est l’offre et la demande qui font le prix du lait sans tenir compte du coût de revient de la matière première lait. On ne pourra pas toujours ignorer les valeurs non marchandes de notre lait.

Une nouvelle ère commence, la loi Sapin 2 nous invitants à mener avec nos différents clients l’élaboration d’une nouvelle formule intégrants notamment les coûts de productions.

Nous devons tous acteurs de la filière, saisir l’opportunité d’être novateur pour intégrer de nouveaux indicateurs la liste n’étant pas exhaustive !

C’est le meilleur moyen de mettre en avant les points à partager avec nos clients à savoir : le partage du risque, la répartition de la valeur, la réactivité, la transparence, la communication au près des consommateurs en deux mots la responsabilisation de l’économie laitière  !!

L’aboutissement de cette nouvelle formule doit apportée un vent de modernité, le contrat gagnant-gagnant !

C’est à ces conditions que les producteurs demain pourront avoir une vision d’avenir, faire leurs choix.

Vincent Leblond

 

Accord prix du lait T2 2017

Les négociations sur le prix du lait pour le 2ème trimestre 2017 entre le groupe Savencia et Sunlait ont abouti le 19 avril 2017.
Suite à la rencontre du 19 avril plusieurs décisions ont été prises :

  • La mise en œuvre du dispositif « récents investisseurs » aura lieu à partir de juin 2017 sur la totalité de l’année 2017.
  • Le dispositif « jeunes agriculteurs » sera reconduit pour l’ensemble des bénéficiaires installés entre 2011 et 2017
  • Une revalorisation du niveau de prix du deuxième trimestre pour atteindre 300 € minimum dans toutes les régions en avril et mai soit 3,1€ en plus sur ces deux mois pour tous

Tous ces dispositifs n’auront aucune répercussion sur les négociations à venir sur le second semestre et sur une prochaine formule.

Enfin nous avons aussi eu une discussion sur les volumes tant au niveau des pénalités de sous réalisations que de dépassements, discussion qui est reportée fin juin après en avoir débattu lors des prochains CA.

Clause de rencontre pour une renégociation du prix

Huit des OP adhérentes à SUNLAIT ont effectué leurs Assemblées Générales entre février et mars 2017. Une constante s’y est déroulée : l’interpellation des responsables achat lait de Savencia sur la situation catastrophique dans laquelle se trouvent les adhérents SUNLAIT. Ces adhérents ont maintes fois demandé un geste fort de l’entreprise en terme de revalorisation du prix base dès le T2 et pour toute l’année 2017. Chacun s’est appuyé sur sa situation locale pour demander que la pérennité de la filière lait française commence par une meilleure santé financière des exploitations laitières.

C’est sur cette base de demandes réitérées par les producteurs que le CA sunlait a mandaté le groupe négo à demander au groupe savencia lors de la rencontre du 21 mars une revalorisation immédiate dès le T2 du prix de base du lait payé aux producteurs et ainsi attendre 350€ de moyenne sur l’année 2017, prix minimum nécessaire à la survie des entreprises des adhérents SUNLAIT.

Face à eux, ils ont  trouvé des représentants de Savencia totalement fermés à toute discussion et se réfugiant derrière l’argument du Marché.

Nous ne pouvons que profondément déplorer l’attitude dont ont fait preuve les représentants de Savencia mardi dernier.

Nous voulons construire une vraie relation de transparence, de responsabilité et d’engagement de la part de SAVENCIA pour un partenariat gagnant/gagnant!

Lettre ouverte adressée à Monsieur Alex Bongrain

Lettre ouverte adressée à Monsieur Alex Bongrain,

Président du Conseil d’Administration du Groupe Savencia, Fromage & Dairy

Monsieur le Président Bongrain,

Vous représentez le groupe Savencia auquel nous sommes fiers de livrer notre lait pour que vous le transformiez en fromages connus et appréciés des consommateurs (Tartare, Saint Moret, Caprice des Dieux, Saint Albray, Le Rustique, etc.). Comme vous le savez, nous mettons à profit notre savoir-faire 7 jours sur 7, 365 jours par an, pour produire un lait de qualité afin que vous puissiez continuer à satisfaire les amateurs de fromages.

Ce travail mérite une rémunération décente et nous n’avons cessé de présenter le chiffre minimal qui est aujourd’hui nécessaire à la survie de nos exploitations comme à la pérennité de la filière. Ce prix de base, vous le connaissez, il est de 350 € au minimum par 1.000 litres de lait. A l’occasion du Salon de l’Agriculture nous avons lancé une campagne de communication positive pour sensibiliser les consommateurs. Nous les avons incités à acheter vos marques pour nous soutenir. Leur achat devient alors responsable et ils vous demandent en contrepartie de leur acte citoyen, d’acheter notre lait au juste prix en reconnaissance de notre travail.

Cette campagne, maintenant relayée sur Internet a été très bien accueillie par les visiteurs, du Salon, par la presse et plus largement par les consommateurs. Plusieurs milliers de soutiens ont signé notre campagne sur le terrain et en ligne, parmi lesquels des hommes politiques, de simples consommateurs, des collaborateurs de votre Groupe et d’autres acteurs du monde agricole.

Fiers de contribuer à la réussite de votre Groupe, nous souhaitons pouvoir continuer à vivre de notre métier. Il faut donc que votre Groupe paye notre lait à la mesure de notre travail, de nos efforts et de la valeur qu’ils génèrent. Monsieur le Président Bongrain, nous vous demandons aujourd’hui de nous acheter notre lait à un prix de base décent, d’au moins 35 centimes le litre, pour nous permettre de couvrir nos coûts de production et de dégager un revenu minimum chaque mois.

Aujourd’hui, grâce à notre travail et celui de vos employés, vous affichez un résultat net de plus de 122 millions d’euros, soit une progression de plus de 86% depuis l’an dernier. C’est donc soutenus par l’opinion publique et par vos clients que nous attendons de votre part une augmentation décente du prix d’achat de notre lait.

Par son Conseil d’Administration et représentés par son Président, les 2600 producteurs de l’AOP Sunlait. 

Négociation des prix du Lait Sunlait- Savencia pour le T1 2017

Accord prix du lait T1 2017

Les négociations sur le prix du lait pour le 1er trimestre 2017 entre le groupe Savencia et Sunlait ont abouti le 20 décembre 2016.

Les représentants de Sunlait et de Savencia ont validé les prix suivants (prix de base moyens Sunlait à 38/32, flexibilité additionnelle comprise) :

Janvier 2017

320€

Février 2017

320€

Mars 2017

310€

Une rencontre est prévue fin mars pour ajuster les prix du 2ème trimestre en fonction des évolutions du marché. En tout état de cause, l’accord stipule un prix moyen plancher sur le premier semestre 2017 de 311,4€/1000l.

Actu Nouvelle formule de prix- 29/12/16

En parallèle des négociations sur le prix T1 2017, Sunlait poursuit son travail sur l’écriture d’une nouvelle formule de calcul de prix conformément aux évolutions récentes de la Loi Sapin 2.

Les Conseils d’Administration de Sunlait participent activement cet hiver à l’élaboration de cette nouvelle formule au travers de formations spécifiques. Un groupe de travail a été constitué au sein de Sunlait pour synthétiser toutes les idées recueillies au cours des formations et élaborer différents scénarios de formules en lien avec des experts économiques.

Les discussions se poursuivront avec le groupe Savencia sur ce sujet dès le début de l’année 2017.

Négociation des prix du Lait Sunlait- Savencia pour le T1 2017

Négociations des prix du lait T1 2017

Négociation des prix du Lait Sunlait- Savencia pour le T1 2017

Au cours d’une rencontre avec Savencia fin novembre, Sunlait a engagé les discussions sur le prix du lait du premier trimestre 2017.

Les représentants de Sunlait ont rappelé la situation catastrophique des comptes d’exploitation de nos entreprises et l’urgence d’avoir un prix rémunérateur.

Une deuxième rencontre était prévue mi-décembre pour avancer dans les négociations. A ce jour les discussions ne sont pas abouties.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer