SUNLAIT a été constituée par les producteurs pour équilibrer les rapports dans la filière en massifiant l’offre, afin de pérenniser notre activité de production en lien avec le Groupe Savencia. Nous avons la volonté d’être visibles dans notre rôle d’acteur économique de la filière laitière, aux côtés des instances qui nous entourent (CNIEL, Ministère…).

SUNLAIT nous donne toute légitimité dans nos discussions avec les interlocuteurs de la filière et nous permet de mutualiser nos moyens, de gagner en professionnalisme et d’être force de proposition. »

Denis BERRANGER
Président de SUNLAIT, 40 ans, éleveur laitier à Noyal-sous-Bazouges (35)

Participer à SUNLAIT c’est fédérer, se rassembler, s’investir. On nous donne l’opportunité d’être acteur dans la vente de notre produit qu’est le lait. C’est nouveau pour nous producteurs mais sachons la saisir !

Vincent Leblond, Vice-président SUNLAIT, APLNA

Dans la nouvelle donne de la filière laitière française, s’engager dans l’organisation des producteurs, c’est croire en une relation commerciale rénovée et équilibrée entre les éleveurs et les transformateurs privés. Avec l’AOP Sunlait, nous construisons concrètement un projet collectif au service des intérêts économiques de nos entreprises, nous sommes acteurs de la gestion des volumes et de la valorisation de notre lait.

Magali Catinel – 36 ans, éleveuse en Dordogne
Secrétaire de Sunlait

« La fin des quotas implique un apprentissage de l’économie de marché, très différente du cadre administré dans lequel nous avons l’habitude d’opérer. La relation entre l’OP et l’entreprise est un partenariat client/fournisseur qui s’inscrit sur le long terme. L’écoute, le respect mutuel, la confiance sont essentiels pour développer un dialogue constructif, trouver des solutions, inventer des mécanismes adaptés à ce nouveau monde laitier. L’installations des jeunes est un enjeu majeur. Dans l’environnement volatil de l’après-quotas, ils ont besoin de visibilité pour investir. Les mesures mises en place avec Savencia vont dans la bonne direction. »

Christophe Tinnière
Vice-président de l’OP Perreault